Retour

Épée et fourreau d'honneur

Légende: Épée et fourreau d'honneur

Aux 18e et 19e siècles, il était rare pour les officiers britanniques de recevoir des médailles pour souligner leur service exceptionnel. La coutume, qui portait à peu près la même signification, était alors de remettre à l’officier une épée. Il n’était pas rare que des hommes célèbres reçoivent une épée soigneusement décorée pour souligner la fin d’un service ou reconnaître un acte de bravoure ou de compétence particulière. Cette épée d’honneur, dont la poignée, décorée d’or, est en argent, a été remise au général Sir Gordon Drummond (1772-1854) en 1814 par le conseil législatif du Haut-Canada. Drummond est né à Québec. Il était le fils d’un marchand écossais. Après un service éminent en Europe, il a été nommé président du gouvernement et commandant des troupes du Haut-Canada à la fin de 1813. Drummond a dirigé les forces britanniques au cours des batailles de Chippewa et de Lundy's Lane, ainsi qu’à l’occasion du siège du Fort Erie.