Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

Sujet > Armes, équipements et fortifications > Équipements, matériels et infrastructure

Date > 1700

Offensive contre la vallée de l'Ohio

Type: Document

En 1755, fort d'une armée constituée autour de ses deux régiments de réguliers, le général Braddock lance une attaque sur la vallée de l'Ohio depuis la Virginie. L'expédition de 200 km vers le fort Duquesne est ralentie par la nécessaire construction de routes et de ponts pour faire avancer les troupes en terrain difficile.

Site: Défense Nationale

Au son du tambour

Type: Document

Les villes fortifiées comme Québec, Montréal, Trois-Rivières et Louisbourg étaient toutes gouvernées par les militaires. Les vies des soldats français et des civils canadiens étaient régies par les différents battements de tambour de la garnison, de La Diane à l'aube à La Retraite au coucher du soleil.

Site: Défense Nationale

Pour la Nouvelle-France, le vent tourne

Type: Document

En 1758, malgré leurs tentatives d'arrêter l'armée britannique du général Forbes, les Français n'arrivent pas à rester maîtres de la vallée de l'Ohio. Avant de battre en retraite, ils font sauter le fort Duquesne. Au début de l'été, l'armée américaine s'est emparée du fort Frontenac, sur le lac Ontario. Les appels à l'aide restent sans écho en France, où la situation empire.

Site: Défense Nationale

Prise d'Oswego par le général Montcalm

Type: Document

En mai 1755, d'autres renforts provenant de l'armée métropolitaine française arrivent au Canada. Ils sont commandés par le fougueux marquis de Montcalm qui, dès son arrivée dans la colonie, dirige un siège à l'européenne réussi contre les forts britanniques qui défendent Oswego.

Site: Défense Nationale

Une guerre de type colonial

Type: Document

Au 18e siècle, la France ne conserve qu'une poignée d'hommes dans ses vastes possessions d'Amérique du Nord pour deux raisons. D'une part, les terres sont en grande partie assujetties aux traités commerciaux conclus avec les Amérindiens, et d'autre part, les tactiques employées unissent les méthodes autochtones au sens de l'organisation et à la discipline européennes.

Site: Défense Nationale

Les Britanniques atteignent Montréal

Type: Document

En septembre 1760, les forces britanniques atteignent enfin l'île de Montréal. Le gouverneur Vaudreuil et le général Lévis mettent leurs hommes à l'abri des murs de la ville.

Site: Défense Nationale

Lieu historique national du Canada de Coteau-du-Lac : Un ouvrage à vocation multiple

Type: Document

Le site de Coteau-du-Lac constitue un poste de transit important dans la logistique militaire britannique. La mise en place par l'armée d'une importante infrastructure entre 1781 et 1814 témoigne bien de l'importance d'améliorer et de protéger les transports et les communications sur la route du Saint-Laurent, entre Montréal et Kingston.

Site: Parcs Canada

Une situation sans issue

Type: Document

En 1760, la situation en Nouvelle-France est désespérée pour les Français, tandis que trois armées ennemies s'apprêtent à converger sur Montréal au printemps. Le général Lévis décide que le seul espoir est de reprendre Québec aux Britanniques avant qu'ils ne reçoivent des renforts.

Site: Défense Nationale

Un problème stratégique

Type: Document

Les Iroquois et les Français se font la guerre de raid jusqu'à la fin des années 1690. Les établissements Iroquois souffrirent grandement pendant que les Amérindiens se sentaient délaissés par leurs alliés Anglais. Epuisés, les Iroquois signent un traité de paix avec la France en 1701.

Site: Défense Nationale

La défense du fort Cumberland

Type: Document

En novembre 1776, les rebelles américains attaquent le fort Cumberland, en Nouvelle-Écosse. La détermination du Colonel Goreham à défendre les fortifications pourtant malmenées suffit pour résister jusqu'à l'arrivée des renforts. Ce sera la dernière menace réelle de la part des rebelles contre la colonie.

Site: Défense Nationale