Navigateur pour l'histoire

Résultats de la recherche

Sujet > Armes, équipements et fortifications > Équipements, matériels et infrastructure

Date > 1800

Retrait américain et incendie des villes

Type: Document

Après la reconquête du lac Ontario par les Britanniques en décembre 1813, les Américains doivent déplacer des troupes pour protéger leurs chantiers navals de Sackets Harbor. Incapables de tenir le fort George, ils l'incendient ainsi que les villes voisines au milieu de l'hiver. Une unité de traîtres canadiens les aident à commettre cette infamie.

Site: Défense Nationale

Intérieur de la caserne de soldats à St. Andrews-by-the-Sea, Nouveau-Brunswick, 1854

Type: Image

Peinte par un officier britannique du 76th Regiment of Foot, cette aquarelle des années 1850 confirme que certaines casernes étaient toujours chauffées à l’aide des cheminées à foyer ouvert, malgré l’arrivée des poêles à bois dans les années 1840. L’homme au centre porte une capote militaire grise, tandis que les autres portent le manteau régimentaire rouge. À droite, on peut voir une série de lits de soldats, au-dessus desquels un espace de rangement était prévu pour le sac à dos, les vêtements et les attributs. (Bibliothèque et Archives Canada, C-008404)

Site: Défense Nationale

Lieu historique national du Canada du Blockhaus-de-St. Andrews : La guerre de 1812

Type: Document

Nous sommes en juin 1812. Les États-Unis et la Grande-Bretagne entretiennent des relations tendues depuis des années, et voilà qu'ils viennent de se déclarer la guerre! Plusieurs facteurs sont à l'origine de ce conflit.

Site: Parcs Canada

L'évolution de l'artillerie au Canada

Type: Document

Le rôle et l'importance de l'artillerie pour l'Armée canadienne ont évolué au fil des améliorations de la technologie de l'artillerie. En 1871, les artilleurs canadiens commencent à utiliser les canons de 9 livres à chargement par la bouche et, en 1918, adoptent les canons de campagne de 18 livres et les obusiers de 60 livres.

Site: Défense Nationale

Le bois d'œuvre canadien vital pour la Grande-Bretagne

Type: Document

En 1806, l'évolution de la situation en Europe rend l'accès au Canada vital pour la survie de la Grande-Bretagne. L'empereur Napoléon bloque l'accès à la mer Baltique, source traditionnelle du bois d'oeuvre qui sert à la construction des navires de la Marine royale britannique. Le Canada constitue donc la seule autre source de remplacement pour assurer la domination britannique sur les mers.

Site: Défense Nationale

Levée de renforts canadiens

Type: Document

Pendant l'année 1813, l'attention de la Grande-Bretagne se concentre sur sa guerre contre Napoléon en Espagne, et elle ne dispose que de renforts limités pour l'Amérique du Nord. Pour aider à renforcer les défenses de la colonie, on lève de nombreuses unités de volontaires et de conscrits canadiens.

Site: Défense Nationale

Inspection d'équipement, avril 1861

Type: Image

L’équipement d’un soldat étalé pour une inspection, avril 1861. (Bibliothèque et Archives Canada, C-011482)

Site: Défense Nationale

Lieu historique national du Canada du Blockhaus-de-St. Andrews : Service militaire

Type: Document

Après la fin de la guerre en 1814, le blockhaus de St. Andrews a continué de servir de caserne pour la Royal Artillery.

Site: Parcs Canada

Lieu historique national du Canada de Coteau-du-Lac : Un ouvrage à vocation multiple

Type: Document

Le site de Coteau-du-Lac constitue un poste de transit important dans la logistique militaire britannique. La mise en place par l'armée d'une importante infrastructure entre 1781 et 1814 témoigne bien de l'importance d'améliorer et de protéger les transports et les communications sur la route du Saint-Laurent, entre Montréal et Kingston.

Site: Parcs Canada

La mitrailleuse

Type: Document

La mitrailleuse est inventée au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle. La mitrailleuse Gatling est utilisée durant la rébellion du Nord-Ouest, mais elle est perçue par les Métis davantage comme un irritant que comme un nouveau moyen de faire la guerre.

Site: Défense Nationale